On en parle souvent mais que signifie vraiment cette expression ? A quoi renvoie-t-elle concrêtement dans la vie d'un être humain ? Quand arrive-t-elle ? et surtout... a-t-elle un sens et si oui, lequel ?
Avec une co-animation de l'alchimiste Pascal Bouchet.

 


Pourquoi une Psychanalyse Humaniste du 21ème siècle ?

Il s'agit d'une Psychanalyse ouverte à la mise en lien avec des champs connexes comme l'informationnel quantique,  l'ethnopsychanalyse ou encore  la tradition alchimique. Elle prend en compte la place du Corps, de l’Ame et de l’Esprit sans perdre de vue que son objet premier est la Psychanalyse. 

 

 

Le corps est déjà pris en compte par Freud, Lacan,  Klein, Rank, Dolto et Jung.  C’est cependant Groddeck et Ferenczi qui sont les premiers psychanalystes à convoquer le corps et les émotions en séance de manière formelle. Reich travaille quant à lui travaille sur les cuirasses émotionnelles et musculaires fabriquées par nos souffrances.                                                                                     

 

La psychanalyse a toujours écouté l'âme, qu'elle a ensuite dénommée inconscient,  dans ses aspects personnel, familial, social et collectif .

Une approche du 21ème siècle  apporte cependant aussi la prise en compte de  l'Esprit, qui est  travaillé en tant que lien au Soi et, selon les approches scientifiques contemporaines, comme un vaste réseau informationnel et thérapeutiques. Cela fait dire au psychiatre Olivier Chambon, que le praticien, ici le psychanalyste humaniste, est un "champ-man". La notion d'inconscient est ainsi requestionnée dans une filiation analytique, tout en étant en ouverture. 

 

J'accompagne des analysants. Et aussi des professionnels de l'écoute ou du soin, en exercice ou en formation.